Accueil / ARCHIVES - 1981 à 1990 / 1990 - Electre de Jean Giraudoux - Emile Zeizig [80]

Electre

pièce de Jean Giraudoux  de 1937

Agamemnon le  Roi des Rois, a sacrifié sa fille Iphigénie aux dieux. Sa femme Clytemnestre aidée de son amant, Égisthe, l'assassine à son retour de la guerre de  Troie. Oreste  le fils est banni. Reste Électre, la seconde fille : « Elle ne fait rien, ne dit rien. Mais elle est là ». Aussi Égisthe veut-il la marier au jardinier du palais afin de détourner sur "la famille des Théocathoclès tout ce qui risque de jeter quelque jour un lustre fâcheux sur la famille des Atrides".

Sur ce grand mythe de l'Antiquité, Jean Giraudoux a écrit sans doute sa meilleure pièce. Électre possède une force tragique surprenante, sans jamais perdre cet esprit étincelant, cet humour qui ont fait de Jean Giraudoux un des plus importants dramaturges du XXe siècle

 

Avec  : Fabienne Lerme : Electre, Thérèse Gibaut : La femme Narces, Monique Wenger : Agathe, Marie-Thérèse Moreau : Clytemnestre, Isabelle Dubois, Véronique Cuzin et Martine Dubois : Les Euménides, Alain Lachuer : Egisthe, Alain Martin : Oreste, Xavier Bichon : le jeune homme,  Jean Lou Niepce : le jardinier, Le Doyen : le mendiant, Emile Zeizig : le Capitaine, Jean Lerme : le Président, Fouad El Karout : la garcon d'honneur.

Décors : Emile Zeizig et l'équipe du Théâtre de la Colline

Costumes : Véronique Cuzin et les ateliers couture de la S.E.S. du collge du Plan du Loup

Régies son et lumière : Daniel Duclos et Jean Marc Blairon

mise en scène : Emile Zeizig

06/1990 Espace M. Achard