Accueil / 2014 / Les mères veillent de Valérie Vagné [26]

Les mères veillent

Texte : Valérie Vagné par la Compagnie Telkel

Cela démarre avec la plus douce des berceuses, celle de Brahms… Tendre souvenir du cérémonial du coucher, de la lecture à voix haute, du « laisse un peu la porte entrouverte », du mobile musical et de la veilleuse de nuit. Vous seriez bien tenté de vous assoupir avec cette mélodie, mais nous sommes au spectacle et aucunement n’avons l’intention de vous laisser vous lover dans le confort d’un fauteuil ! Le cauchemar peut commencer ! Le tendre visage de votre mère flottant au dessus de votre berceau qui occupait vos pensées est progressivement substitué, sans que vous ne puissiez rien y faire, à celui de la belle mère de Blanche neige! S’en suit un balai étourdissant de mères « à peu près », tour à tour inquiétantes, étouffantes, abusives. Des mères qui abandonnent, des mères prédatrices, des mères qui se donnent en pâture et qui diront plus tard « j’étouffais pour toi » ! Des mères rivales, des mères qui voudraient avoir d’autres choix que celui de la maman ou de la putain. Bref, dans tous ces portraits, vous devriez bien y retrouver la votre, certes le trait un peu grossi, mais à y voir de plus près…

Avec : Emilie Geymond et Valérie Vagné .

2014 Espace M. Achard